geek

Pour la plupart, le Geek est assez difficile à cerner. Il est passionné par les sciences en générale, les sciences fictions et tout ce qui concerne les machines en général. C’est une définition assez vague, mais qui regroupe la perception des uns et des autres. Etre geek est désormais une culture, et non un simple statut dévalorisant. En effet, certains considèrent les geek comme des génies d’un autre genre, tout simplement parce que leurs passions sont des choses souvent mathématiques et difficles à décoder pour la majorité de leur entourage. Et pourtant, ceux qui portaient le statut de Geek auparavant ne pouvaient pas vraiment s’en réjouir.

Une considération positive au fil du temps

Etre Geek est bien plus qu’une passion, mais désormais une culture qui se véhicule dans les groupes et associations, pour essayer d’inspirer d’autres personnes. Le mot Geek est vraiment très ancien, et pourrait remonter jusqu’au moyen âge. A cette époque, ce mot n’était pas encore un qualificatif pour les hommes. C’était en fait un mot argot qui renvoyait à l’appellation d’un oiseau (le coucou). Ce dernier avait la capacité distinctive de pouvoir voler les autres animaux. Puis, le mot a directement changé pour signifier une personne qui se fait avoir. Le mot arrive en Europe plus tard, et commence à designer une personne idiote et pas très maligne.
Etre nommé geek en ce temps là était donc une moquerie. Tout devient sérieux vers les années 70, puisque les étudiants de couleur blanche sont appeleés. Et deux decennies plus tard, les mathématiciens et ingénieurs se présentent en tant que des “Geek”. Et puis avec l’avènement d’internet, les adeptes des sciences, de l’informatique se font appelé ainsi. Il se crée donc une véritable communauté de Geek, eux qui sont toujours dans presque tous les réseaux sociaux, et les forums sur intenet. Ils se font entendre, et peuvent mener des revendications en cas de besoin. Mais ce qu’il faut comprendre au delà de tout est que les Geek ne sont pas tous pareils. Et aujourd’hui, chaun est geek à sa façon, avec pour seul point commun le monde des sciences et d’internet.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here